Fiche d'élevage Drosophila melanogaster

 

I/ Description

C'est un insecte diptère (donc à une seule paire d'ailes). C'est l'espèce de drosophile qui est en général utilisée dans des expériences en génétique ; elle appartient aux plus importants organismes modèles. Dans la littérature biologique contemporaine, elle est souvent désignée tout simplement sous le nom de son genre, Drosophila (qui contient pourtant de nombreuses autres espèces). Ces mouches sont de couleur brun jaunâtre, avec des anneaux transversaux noirs au travers de l'abdomen. Elles ont des yeux rouges vif.  Les femelles mesurent environ 3 à 4 millimètres de long ; les mâles sont un peu plus petits et la partie arrière de leur corps est plus foncée

Les drosophiles sont des insectes holométabole, c'est à dire que développement est indirect et passe par une métamorphose au cours du stade nymphal.
On peut distribuer les drosophiles lorsqu'elles ont finies leur métamorphose et ont leur forme adulte de mouche.

 

II/ Diphormisme sexuel :

                                          

                                                Drosophile Femelle                                                  Drosophile Mâle

 

Il existe un dimorphisme sexuel. Pour différencier les mâles et les femelles, plusieurs caractères peuvent être considérés :

-          Taille : Les femelles sont plus grandes que les mâles. 

-          Abdomen : L'abdomen de la femelle est de forme pointue, avec des segments terminaux de couleur claire. L'abdomen du mâle est plus arrondi, avec des segments terminaux  très foncés.

 

III/ Maintenance

1)    Le bac d’élevage

Il suffit tout simplement d’avoir plusieurs « cul » de bouteilles coupées au préalable rien de plus ! Il faut savoir tout de même qu’ici il n’est pas question de nettoyage des bacs … Il sera donc composé d’un substrat nutritif que l’on verra tout à l’heure, un support de ponte qui sera un matériau imputrescible (type paille de bois, rouleau de papier toilette, polystyrène etc.)  qui servira aux larves de drosophiles à remonter hors du sol nutritif.

Comme couvercle on pourra utiliser un bas en nylon maintenu par un élastique ce qui permet au mouche de respirer sans que celle-ci ne s’évadent.

  

 

Leurs durées  de vie est d’environ de 1 mois. Mais on a pu constater que le taux de fécondité des drosophiles augmenter avec le stress il est donc intéressant de refaire les bacs d’élevage pour transférer toute ou une partie des adultes dans un autre bac pour augmenter le rendement !

 

2)    Le substrat

Celui-ci sera un sera d’une épaisseur de 4-5 cm et nutritif.

 

Il y en a plusieurs possibles :

  • Celle-ci nécessite aucune cuisson… les proportions sont un peu au « pif » ½ de flocon d’avoine, 1/3 de farine de maïs, le reste en sucre et Bambix , ensuite levure de bière pour pigeons, bananes, vinaigres et eau….
  • Aucune cuisson plus pour celle-ci : 1pot de 1L de compote de pomme/banane, 10cl de vinaigre, 300g de chapelure ou de brisure de biscotte, 5 cuillerées à soupe de levure diététique en paillette, 1 cuillerée à soupe de vitamine en poudre, mélanger le tout qui sera à répartir dans les pots de cultures
  • Pour  2 fonds de bouteilles coupées : levures de bière en paillettes environ 40g, mélangé avec une micro cuillère de PHILAROMAL. Ensuite 2 banane écrasées + compote de pomme environ 40g, puis vinaigre blanc environ 4cuillières à soupe, et le tour est joué.
  • Pour environ 20 gobelet de 400ml : 800gr de compote de pomme, 6 à 8 carottes crues mixées, 1 gobelet de 400ml d’eau, 1 gobelet de 400ml de vinaigre blanc, 1 gobelet de 400ml de chapelure, 1 gobelet de 400ml de sucre en poudre, 1 gobelet de flocons d’avoine :

è  Mixer les carottes avec l’eau et le vinaigre. Dans un grand saladier, mélanger avec la compote. Rajoute le sucre, flocons d’avoine et chapelure et c’est prêt. Il faut mettre environ 2/3 cuillères à soupe de cette mixture dans des gobelets d’élevage, et rajouter un morceau de carton, saupoudrer le tout avec une pincée de paillettes de levures de bières. On peut introduire la souche de drosophile tout de suite, mais il est préférable attendre 24h pour éviter l’asphyxie par le CO2 de la fermentation

  • 1 pot de 1kg de compote pomme ou pomme/banane, 3 cuillères à soupe de levure diététique en paillette, 1 sachet de purée en poudre (au besoin augmenter la quantité pour influencer l’épaisseur du mélange), 3 cuillère à soupe de mélange vitaminé pour régime, vinaigre de vin rouge à volonté, 1 cuillère à soupe de vitamines en poudre.

è  Verser dans un récipient la compote à laquelle on mélange la moitié du sachet de purée en poudre, verser le vinaigre (au moins 4 cuillères à soupe mais un excès ne nuit pas) et mélanger, rajouter le mélange de vitamine pour régime, la levure et épaissir le mélange à souhait avec le restant de purée de sachet, le mélange doit être consistant (une cuillère doit tenir plantée dedans)

Le mélange repose dans le récipient durant au moins 24 à 48h à température ambiante (mais couvert hermétiquement d’un film alimentaire afin de le mettre à l’abri des drosophiles sauvages qui pourrait venir pondre dans le mélange)

Après la période de repos, placer 4 à 5 cm de mélange au fond du récipient d’élevage. Au centre du récipient une fois le mélange placé et tassé à la cuillère, placer le centre en carton d’un rouleau de papier toilette ou d’essuie-tout.

 

Celle-ci ne s’ont pas les seules possibles, il y a de nombreuses variables possibles ! A vous d’être créatif.

 

3)      La chaleur

La température des bocaux d'élevage doit être en effet maintenue entre 20 et 35°c environ, plus la température est élevée et plus le cycle de reproduction des drosophiles s'effectue rapidement (2 semaines environ pour les Drosophila hydei et 1 semaine environ pour les Drosophila melanogaster), il faut aussi veillez à ce que le substrat ne se dessèche pas de manière excessive en pulvérisant de l'eau dans les bocaux de temps en temps.

 

IV/Alimentation

 

Il n’y a pas besoin d’ajouter une quelconque alimentation dans l’élevage des drosophiles car comme son nom l’indique le sol est nutritifs voilà pourquoi les substrat sont des véritables recettes de cuisines pour obtenir un sol le plus riche possible pour les drosophiles donc aussi pour les animaux qui vont manger les drosophiles.

 

V/ Cycle du drosophile

Il y a différentes étapes qui sont :

  • Il apparait de petits vers blancs avec de toutes petites antennes dans les sols nutritif
  • Les vers montent le long des supports et « sèchent » en devenant marron et immobiles (chrysalides)
  • Les chrysalides s’ouvrent et laissent place a de nouvelles drosophiles qui vont aller se nourrir et pondre dans le sol nutritif

 

  

 

VI/ Repiquage

1)    De sauvegarde

Le repiquage de sauvegarde consiste à transférer tout simplement les adultes dans une nouvelle bouteille avec un tout nouveau substrat. Parfait pour commencer un élevage par exemple avec des boites acheté dans le commerce.

 

2)    De rendement

Le repiquage de rendement consiste à mettre une partie des drosophiles dans une nouvelle bouteille ceci permet d'avoir des souches pas trop surpeuplé pour plus de rendement.

 

Référence :

-          Connaissances personnelles

-          Livre : Conseils d’élevage du caméléon calyptratus, Charles Delvaux, Edition Charles Delvaux, p63 à 65, 2005

-          http://fr.wikipedia.org/wiki/Drosophila_melanogaster

-          http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/ATP/dros-elv.htm

-          http://www.dendrogrove.com/phpBB3/viewtopic.php?f=24&t=5976

-          http://www.le-monde-des-reptiles.com/forum/viewtopic.php?f=19&t=129388

 

©FOURNIER Maxime, pseudonyme Choky, 2011.

 

Je vous donne ici même cette fiche d'élevage en pdf à télécharger : fiche-drosophile.pdf fiche-drosophile.pdf

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site